Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00042
Titre critique breton : Anna Gardien he deus lazhet evit hec’h enor
Titre critique français : Anna Gardien qui tue 18 chevaliers pour défendre son honneur
Titre critique anglais : Anna Guardian who kills 18 knights to defend her honour
Résumé :
Le vieux Gardien dit à ses filles de ne pas aller à l’aire neuve pour éviter les seigneurs de Mezobran, Mezomeur, Mezomorvan, et Runangoff.
Le seigneur de Mezomeur demande à son page des renseignements sur les filles Le Gardien en les voyant arriver.
– « L’aînée s’appelle Anne et la plus jeune Marianne ».
Le seigneur les aborde, demandant le prix de leur robe.
– « Ce n’est pas votre affaire, votre bourse était fermée quand elle fut payée ».
Défi entre le seigneur de Mezomeur et Anne Le Gardien. A l’appel du seigneur, 17 gentilshommes viennent le soutenir.
Cruel le cœur qui n’eût pleuré en voyant l’aire neuve se rougir du sang des gentilshommes, tués à coups de bâton par Anne Le Gardien.
Retour à la maison et décision d’aller à Paris. Salutation au roi et à la reine et annonce de la mort de 18 gentilshommes.
Apprenant qu’elle n’avait rien qu’un penn-bazh contre 18 épées, la reine lui donne un sauf-conduit.

Thèmes : Duels
Note :
[de Luzel] : Le manoir de Mezobran est en Minihy-Tréguier, Mezomeur en Penvenan, Runangoff en Pédernec.

Comparaison entre versions :
Les seigneurs de Mezobran, Mezomeur, Mezomorvan et Runangoff = garçons de Lijon-Bre et le seigneur Dambliet = ar markizien = an otrou ar c’homt.
Anne et Marianne Le Gardien = Annette et Marie Le Gardien = Annaik Donval = Marik Ar Gardien.

Études

Versions (12 versions, 28 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook