Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00044
Titre critique breton : Emgann-daou evit difenn ar bennhêrez
Titre critique français : Le duel pour défendre l’héritière
Titre critique anglais : The duel to defend the heiress
Résumé :
Le vieux Derrien disait à sa fille Jeannette Derrien : – « N’allez pas à l’aire neuve ». – « Je veux y aller danser avec Yves Guillou ».
Elle lui promet de l’épouser s’il la défend.
Le seigneur de Réchou disait : – « Où est Jeannette Derrien ? ». Il va vers Yves Guillou : – « Retire-toi! ».
Yves tue les gentilshommes avec un bâton et reconduit Jeannette Derrien chez son père. – « Voici votre fille grâce à moi ».
– « Est-il possible que, possédant 500 écus de rente, ma fille épouse le fils d’un menuisier ».
– « S’en fâche qui voudra, j’aurai Yves Guillou ».

Thèmes : Duels
Comparaison entre versions :
– Le vieux Derrien = le vieux Rozmar ( de Crec’hglujar = Kerglujar).
– Jeannette Derrien = Annaïg Rozmar
– Aire neuve à Prat-Frajil = à Crec’h Morvan.
– le seigneur de Rechou (Richou) = les trois cadets de Crec’h Morvan, M. Rosko et Mezobran.
– Dans deux versions de Penguern, il n’y a pas de mariage à la fin mais départ des deux frères Guillou à Paris pour demander l’indulgence du roi Louis (Conclusion très comparable avec M-00036 - Ar baron lazhet dre drubarderezh).

Versions (11 versions, 19 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook