Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00059
Titre critique breton : Distro ar priñs yaouank
Titre critique français : Le retour du jeune prince
Titre critique anglais : The return of the young prince
Résumé :
La comtesse de Goëlo, issue du Faouët, est fiancée et vient d’accoucher. Le jeune homme (ou le jeune prince), de retour de l’armée, entend un bergère chanter.
– « Chante-moi ce chant ». Refus de la bergère. Menaces du jeune prince.
– « Une demoiselle, issue du Faouët, vient d’accoucher et a tué son enfant sans le baptiser ».

– « Ma mère, j’entends venir mon beau-frère avec 300 cavaliers ».
– « Que ma sœur se fasse passer pour moi, qu’elle mette mes habits, mon alliance, mon manteau... ».
La supercherie éventée, la princesse doit se présenter devant son mari et nie avoir eu un enfant récemment.

A/ Le comte lui fait remarquer que le lait coule de ses seins, il lui plante son épée dans le cœur et dit à ses sonneurs de sonner le glas.
B/ Le comte lui propose de faire un tour de danse. Refus de la comtesse qui dit avoir de la fièvre. Il la tue de son épée. La sœur de la comtesse décide de finir la danse commencée et tue à son tour le comte.

Thèmes : Retour du guerrier (à caractère ancien)
Comparaison entre versions :
Eun dimezell deus a goad ar Faouet + ar prins = princez + komt deus a Woelo = princez ar c’homtess a Woelo = ar gomtess a Pinblan = princez a Voetou, a Weto + ar c’homt a Woeto = ar c’homt Guilhou = Zuliann + Prins a Vourdel = Mari-Uissant + mab ar roue a Frans = Mari-Zulian + ar prins yaouank = dimezell ar Poetou + ar c’homt yaouank eus ar ger a Boeto = ar c’homtezig a Oeto + ar c’homt Gwillou = ar c’homt a Oeto = princez ar Gwilhou + le prince, le comte de Kervarno.

Illustration sonore : Détails

Versions (41 versions, 79 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook