Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00086
Titre critique breton : Ar c’hannad hag ar c’houer
Titre critique français : Le député et le paysan
Titre critique anglais : The deputy and the peasant
Résumé :
Dom Laz-he-gaz, député de Bretagne, votre chat est mort. Ecoutez, Bretons, comment il a été tué.
C’est un chat remarquable, chasseur s’il en est [détails sur sa robe, moustaches, griffes, queue…]. Le chat, en ville, s’apprête à un banquet de souris et de rats.
– « Tu parleras différemment quand tu auras reçu du bâton ».
[Suit une dispute entre député et paysan].
Le député reproche les Jésuites, le manque d’éducation, la religion.
Le paysan reproche les écoles où l’on méprise les valeurs traditionnelles, le français imposé, les diplômes obligatoires pour le moindre métier, le manque de foi religieuse, réclame des droits identiques pour tous.
Le chat (le député) se met en colère mais rats et souris (les paysans) lui sautent dessus et le renversent dans la poussière.
Laz-he-gaz est bien attristé de la mort de son chat et les Bretons chantent un couplet de victoire.

Thèmes : Contestations politiques
Note :
Pièce composée par F. Gourc’hant, prêtre, à l’occasion d’une élection du temps de Louis-Philippe.

Versions (1 version, 2 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook