Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00112
Titre critique breton : C’hwi a vir ouzh an dud da gousket
Titre critique français : Emprisonné pour tapage nocturne
Titre critique anglais : Imprisoned for night-time noise
Résumé :
Sur Pier er Harour, attrapé dimanche dans la nuit par les gendarmes pour avoir dépassé l’heure et empêché les gens de dormir. Mis en prison pour avoir refusé de payer.
– « Cela me serait égal si je n’avais pas une petite fille dans son berceau qui ne fait que m’appeler ». – « Ma mère est au cimetière et mon père en prison ».
O gendarmes ! Vous n’êtes pas grand-chose pour avoir mis Pier er Harour huit jours en prison.
– « Bourgeois de mon pays, ne vous moquez pas, car peut-être un jour, vous irez en prison à ma suite ».
Ce chant a été composé par Pier, en prison. Que celui qui ne veut pas le chanter, le siffle !

Thèmes : Satires sociales, critique des lois, critique des politiciens ; Faits divers, épisodes de la vie quotidienne, société

Versions (3 versions, 5 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook