Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00114
Titre critique breton : Alioù ar beleg a-enep ar Republik
Titre critique français : Conseils du prêtre réfractaire
Titre critique anglais : Advice of the outlawed priest
Résumé :
Approchez, chrétiens, écoutez ma leçon.
Autrefois le pape était le premier et avait pouvoir sur les pasteurs. Maintenant chaque évêque décide dans tous les cas.
Ceux qui ont juré n’ont donc aucun pouvoir, car le pouvoir spirituel dépend du Père.
L’absolution que donne les jureurs est nulle.
L’Église est méprisée, ses biens sont vendus. Le désordre est dans le royaume. En apparence, les offices sont inchangés mais ceux qui ont juré sont excommuniés.
Sortez, chrétiens, de votre obscurité. Écoutez votre évêque, l’intrus qui l’a remplacé n’a aucun pouvoir. Prions Dieu, car, la foi perdue, nous sommes sûrs d’être damnés.

Thèmes : Problèmes religieux (Révolution, XIX-XXe), anticléricalisme
Note :
C’est dans les papiers d’Yves Le Marec, né à Saint-Michel-en-Grève le 19 janvier 1732 et jugé par le tribunal de Saint-Brieuc le 13 août 1793 que fut trouvé ce chant.
Ce religieux convers de l’ordre des Chartreux déclara le tenir du vicaire de Trédrez avant son départ pour Jersey.
Trop âgé pour être déporté (ayant dépassé soixante ans) il fut décidé qu’il resterait emprisonné.

Versions (2 versions, 3 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook