Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00115
Titre critique breton : Ar veleien na fell ket dezhe touiñ
Titre critique français : Les prêtres réfractaires
Titre critique anglais : The outlawed priests
Résumé :
Les recteurs de Ploulec’h, Loguivi, Brelevenez, Servel, Perros et l’abbé du Larje préféreraient s’enfoncer un couteau dans le cœur plutôt que de prêter serment.
M. L’Hostis disait à Brelevenez : – « Je vois la Nation sur le quai. Ils ressemblent au démon ».
– « Si vous aviez voulu, M. Le Mogan, en prêtant serment, vous auriez eu votre pension et seriez recteur de Lannion ».
– « Plutôt perdre tous les biens du monde que de voir mon âme damnée. Un couteau dans mon cœur plutôt que de prêter serment ».

Thèmes : Problèmes religieux (Révolution, XIX-XXe), anticléricalisme

Versions (1 version, 4 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook