Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00116
Titre critique breton : Ar veleien divroet
Titre critique français : Les prêtres émigrés
Titre critique anglais : The emigrated priests
Résumé :
Je sens mon cœur éclater à considérer le malheur qui nous accable. Dieu est fatigué de nous voir ne pas renoncer au péché. Adressons-nous à la Vierge, avocate des pécheurs.
Nos ministres sont fatigués de courir les bois, de souffrir la faim et le froid, semblables à des chouettes se cachant le jour. Ils ont pensé pour leur repos se retirer en Angleterre.
Adieu, nos prêtres ! Nous serons obligés de mourir sans sacrement ni secours.
– « Adieu, cher peuple de Léon, restez toujours attaché à la foi ».
La Nation a déclaré la dévotion criminelle. Nous devons nous cacher pour prier.

Thèmes : Problèmes religieux (Révolution, XIX-XXe), anticléricalisme
Note :
[de J.M. de Penguern] : Fait par M. Le Borgne, mort vicaire de Cléder. Copie sur le manuscrit original appartenant à Pierre Le Borgne, son neveu.

Versions (1 version, 3 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook