Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00120
Titre critique breton : Droug sant Yann
Titre critique français : Le mal de saint Jean (L’épilepsie)
Titre critique anglais : The "mal de saint Jean" (Epilepsy)
Résumé :
– « Ma fille, si tu vas à Saint-Jean, ne te moques pas des malades ».
Sur le mur du cimetière, elle a commencé à se moquer des malades. Elle devint bientôt la plus atteinte. Elle a renversé 18 jeunes gens, déchiré 18 serviettes pour la mener jusqu’à l’autel.
– « M. le recteur, dîtes promptement votre messe, le mal de Saint Jean est un mal pénible ».
– « O Saint Jean, ôtez votre mal de mon cœur, je vous ferai présent d’une croix d’argent et d’un ciboire ».
De l’église à la fontaine, il y a un long chemin pour le passage des malades. Le mal de Saint Jean est pénible, qui ne l’éprouve ne le sait pas.

Thèmes : Épidémies, famines
Note :
Saint Jean est réputé pour ses miracles envers les aveugles (Voir Saint-Jean-du-doigt). Il est aussi souverain pour l’épilepsie, le haut-mal ou mal de Saint Jean.
Chant particulièrement pratiqué et repris par l’assistance après les feux de la Saint Jean.

Versions (8 versions, 16 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook