Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00127
Titre critique breton : An dud beuzet e Landeda
Titre critique français : Les noyés de Landéda
Titre critique anglais : The drowned people of Landeda
Résumé :
Ils sont allés 13 (ou 16) dans un bateau chercher du bois vers le Diouvriz pour (tromper le roi de Cezon).
Iannik Kola leur avait dit : – « Mettez votre bateau vers Komeuleut, je crains que vous soyez noyés avant la fin du jour ».
Ils chantaient : – « Les gars de Plouguerneau ne sont pas ici, sinon ils trembleraient depuis longtemps ». Deux heures après, ils perdaient la vie entre Komeuleut et Les Anges. Un prêtre (moine du couvent des Anges) leur donna l’absolution du rivage.
De Plouguerneau, on voyait le rivage en feu ce soir-là, les veuves veillant les noyés. Quatorze d’entre elles avaient des enfants, les deux autres venaient de se marier.
A Landeda quand ils arrivèrent, les prêtres ne pouvaient pas chanter. Si vous avez été à Landeda, vous avez vus les croix tout autour du cimetière.

Thèmes : Naufrages, drames de la mer
Note :
Plouguerneau et Landeda, de part et d’autre de l’Abervrac’h.
Le village de Komeuleut (Cameulet) et les ruines du couvent de Notre-Dame des Anges sont en Landeda.

[de Jakez Ar Barz] corrigeant Penguern et Pierre Le Roux.
Treize habitant de Landeda sont en corvée de bois pour le compte du commandant du fort Cezon, placé par Vauban en 1695 à l’entrée de l’Abervrac’h, et remontent dans la vallée encaissée du Diouris où abondent les taillis.
Arrivant à l’entrée de l’estuaire, hors de l’abri de la pointe, la barque pleine chavire.
Le couvent des Anges fut occupé jusqu’à la Révolution par des Récollets de l’ordre de Saint François.
Les registres paroissiaux de Landeda fournissent la date du naufrage : l’an 1762, le 11 février… Furent inhumés 16 cadavres…trouvés noyés sur la grève de Traon-Bizin… désignés pour transporter du bois au fort de Saison…

Versions (2 versions, 6 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook