Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00142
Titre critique breton : Ar rouanez dizenoret gwisket ’giz ur manac’h
Titre critique français : La reine violée qui se fait moine
Titre critique anglais : The raped queen who becomes a monk
Résumé :
Sur sainte Jeanne. Fille sage, dévote, couturière puis reine. Avant d’aller au travail, elle saluait la Vierge tous les jours.
La reine disait en arrivant chez la veuve : – « Je suis venue demander votre fille couturière pour venir au palais tailler des chemises de toile au Dauphin ».
Le Dauphin est touché par la couturière et, quand elle quitte le palais, le Dauphin tombe malade du mal d’amour. Ils furent fiancés et mariés avec honneur et respect.
Un jour, elle va chez sa nourrice et dans le jardin est déshonorée par une bande de courtisans. De désespoir, elle revêtit l’habit d’un moine et partit. Elle embrassa par trois fois la porte et la marque de ses deux joues y resta.

Thèmes : Résumés de vie, destinées, vies de personnages historiques

Versions (3 versions, 3 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook