Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00148
Titre critique breton : Ar c’hoant mont da leanez
Titre critique français : La vocation de religieuse
Titre critique anglais : The vocation to be nun
Résumé :
Marie n’avait que treize ans quand elle eut un chapelet et songea à prier la Vierge à la chapelle de Vur-Wenn. Un clerc la remarque, la raccompagne et lui propose une bague.
– « Je ne prendrai de bague que de la part de Dieu, je veux être religieuse. Voici ma main pour vos adieux ».
Marie disait à sa mère en rentrant : – « Si vous voulez me donner mon bien j’irai au couvent ». – « J’ai fait assez de saintes gens. Trois de vos frères sont prêtres à Saint-Brieuc, votre sœur aînée est religieuse. Marie, il faudra vous marier ».
La Vierge apparaît, lui promet son aide et Marie reste sept ans invisible de tous. Après ces sept ans, son frère dom Jean la voit mais sa mère veut toujours la marier.
– « Comment voulez-vous marier une jeune fille qui a sur la tête la couronne ? ».
Cruel le cœur qui n’eût pleuré en voyant la Vierge Marie embrasser Marie. Elle est allée aux Joies. Puissions-nous y aller tous.

Thèmes : Résumés de vie, destinées, vies de personnages historiques
Note :
[de Luzel] : Vur-Wenn est peut-être Bourg-Blanc.
C’est le nom donné à la famille et au manoir de ce nom en Plourivo.
Il y a un Bourg-Blanc également en Finistère.

Versions (3 versions, 3 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook