Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00155
Titre critique breton : Ar c’hentañ greunadour
Titre critique français : Le premier grenadier de France
Titre critique anglais : The first grenadier of France
Résumé :
Ecoutez, Bretons, l’histoire d’un Cornouaillais, le meilleur homme de France et peut-être du monde.
Surnommé Corret, prénommé Théophile-Malo, appelé La Tour d’Auvergne, originaire de Carhaix, pauvre mais de vieille noblesse. Esprit savant, cœur aimant, connaissant 22 langues, jamais personne n’a eu tant d’érudition.
Un jour à Londres, poursuivi par des fripons, il en jeta un dans le tombereau d’un vidangeur, décourageant ainsi toute autre attaque.
Le monde entier sait maintenant quelle sorte de gens se trouve dans notre pays. Quel que soit le pouvoir, ils secourent leurs frères.
Ce chant a été composé par Auguste Lallour de Quimper.

Thèmes : Résumés de vie, destinées, vies de personnages historiques

Versions (1 version, 1 occurrence )

  • Date de collecte : 1851
    Lieu de collecte : Basse-Cornouaille (Bro-Gerne-Izel)
    • Version 1 : Ar c’henta greunader

      Langue : Breton, Traduction en français
      Type : Texte, Timbre
      Ouvrage : Le Fureteur breton, 1905-1923
      Auteur de l’article : [Ar Pillawer]
      Position dans l’ouvrage : 1908 - Tome 4 - n° 19, p. 5-9
      Note : Imprimé - Texte de Auguste LALLOUR - Ton : Ar Gourc’hennou Doue



Retour à la recherche
Contact Page Facebook