Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00161
Titre critique breton : Marc’harid Charlez
Titre critique français : Marguerite Charles
Titre critique anglais : Marguerite Charles
Résumé :
A1 – Le roi d’Espagne a levé une armée de 500 hommes pour purger Coat-an-Drezenn des brigands. Mais ils n’osèrent pas rentrer dans le bois en entendant Marguerite siffler.
Le seigneur de Keranglas leur dit : – « Dites au roi qu’elle sera chez moi demain midi ».

A2 – Le grand brigand incite Marc’harit Charlez à venir avec lui et prendre la direction des brigands. M. Charlez attaque des marchands de Morlaix et ne se rend compte avoir tué son parrain qu’en voyant le bonnet de celui-ci sur la tête d’un de ses hommes.

B – Le seigneur de Keranglas dit à sa femme de faire semblant d’être en mal d’enfant. Accompagné de son page, il va à Coat-an-Drezenn et prie M. Charlez d’être la marraine. Il l’invite, ainsi que ses brigands, à venir à Keranglas.
Par ruse, il obtient qu’elle désarme sa suite ce qui permet de s’en emparer.
En montant sur l’échafaud, elle rappelle les enfants qu’elle a eu, tué, et caché dans un puits entre Morlaix et Carhaix.
Elle rappelle les femmes enceintes qu’elle a assassinées et les cadavres qui s’entassent dans un petit bois à côté de la lieue de grève, aussi nombreux que ceux de l’ossuaire de la ville.

Thèmes : Vies déréglées, sorcellerie, bandits, bons à rien
Note :
[de Luzel] :
- Keranglas : château dans la commune de Ploumilliau.
- Roc’h al Laz : monticule dominant la lieue de grève à Plestin.
- Bois de Coat-an-Drezenn : en Tréduder.

Luzel mentionne qu’en 1596, les troupes espagnoles vinrent dans cette commune (dans « Gwerziou », il dit 1598). Mais le texte qu’il cite parle de pillages réalisés par les Espagnols plutôt que d’expédition punitive à l’encontre de Marc’harit Charlez.
Il mentionne d’autres chants où Maria Charlez aurait succédé à Marc’harit Charlez, et que les Rannou étaient ses principaux lieutenants.

Comparaison entre versions :
Entre Trédrez et Morlaix = entre Ponthou et Morlaix = entre Carhaix et Morlaix.
– Marc’harit Charlez = Mari ar Charlez = ar Jarlezenn.
– Seigneur de Keranglas = aotrou maner Koat-an-Drezenn = aotrou C’hoar Glaz = markiz ar Rivier = aotro a Gerglaz.
– Coat-an-Drezen = Coat-Zouron.

Illustration sonore : Détails

Versions (9 versions, 17 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook