Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00167
Titre critique breton : An torfetour faro
Titre critique français : Le brigand fier
Titre critique anglais : The proud brigand
Résumé :
Je vois venir un jeune comte richement habillé. – « Bonjour et joie dans cette ville, où est la prison que le jeune comte y aille ».
– « Inutile de plaisanter, je vous mettrai dans une basse-fosse, vous n’y verrez ni jour ni nuit ». – « Il me faudra un lit-clos et une jolie fille pour la nuit ». – « Je vous chercherai une filles des champs qui sautera à votre cou : la fille du chanvre ». – « Je ne serai pas pendu avec des cordes mais avec de la soie blanche ».
Le jeune comte disait en haut de la potence : – « Pères et mères, corrigez vos enfants. Je ne l’ai pas été pour mon malheur. J’ai disposé à ma volonté d’une jeune fille de 18 ans puis lui ai planté mon épée dans la tête et l’ai enterrée sous le gazon ».

Thèmes : Vies déréglées, sorcellerie, bandits, bons à rien
Note :
F. Cadic donne une version proche dont le héros s’appelle Jean Claude Inet. Mais au lieu d’aller sur la potence, il réussit à s’évader.
Il imagine que ce brigand est un personnage de qualité, devenu malfaiteur comme on pouvait en trouver en Bretagne à l’époque des guerres de religion (La Fontenelle, La Villaudrain...).

Versions (2 versions, 4 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook