Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00169
Titre critique breton : Robart an diaoul
Titre critique français : Robert le Diable
Titre critique anglais : Robert the Devil
Résumé :
Pendant quinze ans, la duchesse est restée sans avoir d’enfant malgré ses prières. Le diable vint et la trompa.
Elle devint enceinte et fut en peine d’enfant pendant un mois.
Quand Robert vint au monde, il pleuvait et il ventait terriblement. Il mordait ses nourrices. A un an, il était grand comme un enfant de cinq ans.
Envoyé auprès d’un saint homme pour quitter sa mauvaise vie, il casse le bras du fils d’Hubert et tue le prêtre.
Quand il marchait dans la rue, les pavés tremblaient et il rejoint dans la forêt de Guibré une bande de voleurs.
Un jour, il s’approche d’un petit pâtre. Effrayé, celui-ci lui dit cependant de se repentir pour être pardonné par Dieu. Robert lui donne une bourse d’or et demande à voir ses parents.
– « Mon cœur est près de se briser car je me suis converti. Je demande pardon et excuse pour le pauvre et malheureux pécheur ».

Thèmes : Vies déréglées, sorcellerie, bandits, bons à rien
Note :
[de Luzel] : La légende de Robert le diable a également fourni un mystère breton (Manuscrit déposé à la BnF).

Versions (2 versions, 2 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook