Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00192
Titre critique breton : Alioù ar mevel lazher
Titre critique français : Les conseils du valet assassin
Titre critique anglais : The advice of the servant assassin
Résumé :
Le 17 novembre à Plestin, un jeune homme fut pris par son mauvais ange. Arrivant à la maison, Marie Ivod est frappée au cou de trois coups de faucille. Puis il ouvre l’armoire et y prend l’argent.
Un boulanger revenant du marché de Guerlesquin la découvrit. La femme eut le bonheur de se confesser et de recevoir les sacrements et elle put nommer son assassin. – « C’est le domestique que je nourrissais ».
Elle fut enterrée dans le cimetière de Plestin.
L’assassin a fait pénitence du mois de novembre à juillet, le 2 juillet il a été guillotiné à Lannion. Il fut suivi par un saint prêtre.
Sur l’échafaud, il dit : – « Je prie M. Nerod, recteur de Plestin, de faire la leçon à tous ».

Thèmes : Filles assassinées

Versions (1 version, 4 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook