Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00230
Titre critique breton : Skrapet gant Rozmelchon ’n ur vont d’ar varradeg
Titre critique français : Enlevée en allant à l’écobue
Titre critique anglais : Kidnapped on the way to the burn-off (*)
Résumé :
– « Mon père, ne m’envoyez pas à l’écobue. Rozmelchon me convoite ».
Le lendemain, Anne Le Manchou le rencontre alors qu’elle le croyait encore endormi. Il l’invite à déjeuner, à voir les fleurs de son jardin. Mais à son refus, il la prend à bras le corps.
– « Si Kervezennec le Lion savait que j’ai été arrêtée par Rozmelchon, il viendrait me délivrer ».
Dans le château, elle demande un couteau pour pouvoir manger les fruits que Rozmelchon lui offre et se le plante dans le cœur.
– « Si je ne craignais de me damner, tu ne serais pas allée vierge devant Dieu ». Kervezennec arrive, demande à voir Rozmelchon. – « Je brûlerai son château complètement et lui dedans, comme une chandelle ».
Voilà le château incendié et Rozmelchon à la broche.

Thèmes : Enlèvements
Note :
La Villemarqué y voit un épisode entre Duguesclin (L’homme à la tête frisée comme un lion) et Rogerson dont il ruina le château de Trogoff en 1364.
Luzel et Gourvil considèrent les versions de La Villemarqué comme un démarquage de chants traditionnels (voir M-00228 - Ar plac’h skrapet deiz he eured (Janedig ar Rouz)).
Néanmoins, Luzel note dans une de ses versions Kervezennec le lion et une version de M. Latimier mentionne plusieurs fois Rojerson…
Faute de meilleures preuves, toute conclusion semble hâtive, dans un sens comme dans l’autre. D’autant que, comme le note Pierre Trépos, le mot Rozmelchon n’existe ni comme nom ni comme toponyme, d’où vraisemblance de déformation du nom d’origine.
En tout état de cause, la lecture de la version de Mme de Saint Prix interdit de suivre Gourvil quand il parle de versions informes recueillies par les émules de La Villemarqué…

Comparaison entre versions :
Naïk ar Manchou + Rozmelchon + Kervezennec le Lion = Marc’haridik + Rozmelchon + Kervezennec + écobue au Grand Lesker = Marc’haridik Joss ( ou Saoz) + Rozmelchon + Kerninon (Kerverzino) + écobue à Kervezelec = Marc’haridik + Rojerson + aotrou Gwesklen (penn-grec’h-leon) = Marcharid Georges + Rosmelchon + Kerleon (ou Kerleon = son parrain) + Kervezelec (son oncle).

Études

Versions (19 versions, 30 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook