Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00234
Titre critique breton : Tro-gamm ar plac’h skrapet gant ar Sarazined
Titre critique français : La vengeance de la fille enlevée par les Sarrazins
Titre critique anglais : The revenge of the girl kidnapped by the Saracens
Résumé :
La fille d’un homme honorable a été enlevée en allant à Saint-Jacques par trois soldats qui l’ont conduit aux Sarrazins. Ils avaient dit qu’elle ne recevrait pas d’affront avant d’avoir passé sept ans avec eux.
Après avoir chanté sept ans, elle se met à pleurer et dit au grand Sarrazin : – « Je pleure en entendant les voix des pauvres de mon pays demandant à manger ». Autorisée à leur ouvrir, elle remarque son fiancé parmi les pauvres et elle décide de partir avec lui en volant 80 couverts d’argent, 80 draps de toile fine, 80 chemises…
Une fois en mer, la petite Louise se met à chanter et le grand Sarrazin s’éveille : – « Ramène-moi la petite Louise, traître maudit, vous avez été sept ans sans recevoir d’offense et en mangeant mon pain. Si j’avais su que tu étais son ami, je t’aurais enfermé et laissé pourrir en prison ».

Thèmes : Enlèvements

Versions (2 versions, 3 occurrences )

Renvois

  • Marv ar sarazin laer (ref. M-01434)
  • Laforte I B 20 - L’escrivette / Coirault 5310 - La femme enlevée par les Sarrasins [L’Escrivette]


Retour à la recherche
Contact Page Facebook