Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00238
Titre critique breton : Pried Fontanella
Titre critique français : L’épouse de la Fontenelle
Titre critique anglais : The wife of the Fontenelle
Résumé :
En arrivant à Coadelan, La Fontenelle demande l’héritière. Il lui demande si elle connaît La Fontenelle. Celle-ci lui répond ne pas oser sortir à cause du mal qu’on dit de lui. La Fontenelle lui dit de venir avec lui :
– « Mieux vaut aller au Folgoat ».
La Fontenelle va festoyer dans l’église la transformant en écurie. Les cloches se mettent à sonner et le page, chargé d’aller voir qui les tirent, constate qu’il n’y a personne à les mettre en branle.
La Fontenelle dit : – « Laissons leur maison aux saints, et il emporte l’héritière ».
A ses quatorze ans, ils se marient et eurent un fils. Arrive un ordre du roi demandant à La Fontenelle de venir le voir. Mise en garde de sa femme. Le roi lui annonce qu’il est condamné à être écartelé.
– « Page, va à Coadelan, chercher un plat d’or pour y exposer ma tête ».
– « Non ! Elle sera jetée sur le pavé en guise de boule de quilles aux enfants ».

Thèmes : Vies déréglées, sorcellerie, bandits, bons à rien ; Enlèvements
Note :
[de Luzel et du chanoine Moreau] : Château de Trébriand, commune de Trémel, fut habité quelque temps par La Fontenelle.
Château de Coadelan en Prat.
Marie de Coadelan, fille de Lancelot Le Chevoir et Renée de Coetlogon. C’est au château de Mezarnou, en Bas-Léon, (en Guineventer), que l’enlèvement eût lieu.
Guy Eder de la Fontenelle, juveigneur de la maison de Beaumanoir, né à Bothoa vers 1572, désole la Bretagne sous la Ligue, se prétextant partisan du duc de Mercœur et dirigeant jusqu’à 1000 hommes. Il fut roué vif sur la place de Grève, le 27 septembre 1602 puis décapité. Il avait enlevé Marie de Coadelan, âgée de 8 ou 9 ans.

Comparaison entre versions :
Rapport évident entre le passage relatif à la profanation de l’église et M-00003 - Ar Baron Fettinel a Goed Sarre.

Études

Versions (19 versions, 48 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook