Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00272
Titre critique breton : Buhez santez Barba
Titre critique français : La vie de sainte Barbe
Titre critique anglais : The life of Saint Barbe
Résumé :
[Les versions mentionnées résument à peu près la même histoire mais présentent des formes assez différentes les unes des autres].
A/
Le roi César demande à Filius Chorus sa fille Barbe en mariage. Refus de Barbe qui dit s’être promise au Créateur du monde. Décision du père de l’enfermer dans une tour. – « Mettez trois fenêtres au midi que je vois saint Drien faire la procession ».
Barbe demande à son page d’aller chercher saint Drien pour qu’il la baptise.
Barbe, nue, est mise dans une barrique garnie de pointes et roulée par les rues de la ville. Puis attachée à la queue d’un cheval et traînée jusqu’à la tour.
La Vierge Marie propose à Barbe d’être maîtresse sur les femmes ou sur le tonnerre. – « Gardez pour vous les femmes, elles ont la tête dure. Je serai maîtresse du tonnerre et aiderai quiconque m’invoquera ».

B/
– Barbe, fille d’un tyran, refuse le mariage et est enfermée, puis condamnée au bûcher. Mais elle chante au milieu du feu. Furieux, son père essaie de lui arracher le cœur et n’y parvient pas. Roulée du haut de la montagne dans une barrique garnie de pointes. Une chapelle est élevée là où la barrique s’arrête.
Un coup de tonnerre tombe sur son père. Voici le chant de sainte Barbe, maîtresse du tonnerre et du feu.

C/
– [Longue version composée par Guillaume du Boishardy (voir notes de M-00282 - Buhez sant Gwilherm) et qui replace l’histoire dans son contexte romain, sous Maximin. On y retrouve la longue suite des peines subies par sainte Barbe.]
Elle demande à Dieu de lui accorder que quiconque la prierait, ne mourrait pas de mort subite avant de recevoir le sacrement. Un ange lui confirme l’accord de Dieu. Un coup de tonnerre s’abattit sur son père et sur le tyran.

Thèmes : Vies de saints
Note :
[de F. Cadic] : Barbe, de Nicodémie en Asie mineure, fille de Dioscore. Devenue sainte locale, elle est réputée protéger du tonnerre et de la mort subite.

Études

Versions (8 versions, 19 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook