Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00296
Titre critique breton : Santez Elen
Titre critique français : Sainte Hélène
Titre critique anglais : Saint Helena
Résumé :
Si vous allez à Sainte Hélène, regardez à gauche doh er huéren. Vous y verrez sainte Hélène tenant une aiguillette blanche à la main, nouée aux deux bouts. Grâce à Dieu, l’aiguillette est dénouée, sainte Hélène n’est plus en peine et a eu une petite fille. Sainte Anne est sa marraine, saint Nicolas son parrain.
Un lundi matin, la nourrice faisait la lessive. La pie commence à jacasser, les corbeaux à crier « Couac », et les pigeons à siffler. – « Un malheur est arrivé à la maison ».
Le berceau était renversé et le sang s’en écoulait. – « O Dieu ! Je suis maudite, j’ai perdu mon enfant emporté par la truie ».
A ses cris, sainte Anne et saint Nicolas arrivent à la maison. – « Votre enfant vous sera rendu. Gardez votre truie neuf jours à la maison, nourrissez-la de blé. Il vous sera rendu aussi beau qu’avant ».

Thèmes : Vies de saints
Note :
Nouer l’aiguillette = jeter un sort.

Versions (3 versions, 7 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook