Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00320
Titre critique breton : Salvet gant Itron Varia ar Folgoad
Titre critique français : La servante sauvée par Notre Dame du Folgoët
Titre critique anglais : The maid saved by Notre Dame of Folgoët
Résumé :
A la Villeblanche, il y a douleur à cause de la gouvernante qui a tué son enfant et a changé les draps de son lit avec ceux de la servante pour l’accuser à tort.
Arrivent les gens de la justice, demandés par M. de La Villeblanche.
– « Ma mère, laissez-moi votre lessive et allez pour moi prier N.D. du Folgoat ».
Les gens de la justice s’étonnaient de la voir pendue et toujours vivante.
– « Conduisons-la au bûcher ». Mais Jeanne souriait au milieu des flammes, protégée par N.D. du Folgoat. – « Je mourrais plus facilement si je voyais votre gouvernante ».
Quand celle-ci est arrivée près du bûcher, une étincelle a jailli et la gouvernante est brûlée.
Après avoir pardonné M. de La Villeblanche, la petite servante se rend au Folgoat accomplir son vœu. Elle n’avait pas fini de parler qu’elle trépassait.

Thèmes : Miracles, apparitions
Comparaison entre versions :
Marie Fanchonnik = Jeanne = Françoise Cozic = Anne Cozic = Franseza Kozik = Marguerite Frojil.
M. de Pouliguen = ao. ar Guerwenn (M. de La Villeblanche) = ao. ar Vurwenn (M. de Bourblanc).

Études

Versions (13 versions, 30 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook