Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00334
Titre critique breton : An torfedour diskleriet gant ar bugel
Titre critique français : L’assassin dénoncé par le bébé
Titre critique anglais : The murderer denounced by the baby
Résumé :
Pierre Duigan, le plus bel homme qui soit.
Un dimanche, il rencontre une femme qui lui dit : – « Retournez chez vous et tuez votre femme et vos enfants. Nous serons le plus beau couple du monde ».
Il s’approche de sa femme en souriant et la frappe de trois coups de couteau.
– « Allez me chercher un prêtre. Vous direz que je suis tombée sur mon couteau ».
Pierre Duigan va chercher le prêtre qui s’étonne de voir la femme dans une mare de sang. – « Je me suis pris le pied dans le berceau et suis tombée sur mon couteau ».
Le petit enfant de quelques mois tend le doigt vers son père et dit : – « Il vous a donné trois coups de couteau dans le côté ».
– « Qui donc vous a donné le pouvoir de parler de si bonne heure ? ».
– « Dieu m’a donné ce pouvoir. Me voilà orphelin de bonne heure, ma mère tuée, mon père pendu. Qui donc s’occupera de moi ? ».

Thèmes : Autres crimes ; Miracles, apparitions
Comparaison entre versions :
Pier Duigan de Penn ar Stang = Fiek Javre = Fio Chaffre.

Versions (8 versions, 16 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook