Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00357
Titre critique breton : Ar mab libertin
Titre critique français : Le fils libertin
Titre critique anglais : The libertine son
Résumé :
Au sujet d’un jeune homme débauché bien qu’ayant reçu une bonne instruction. Quand il eut dix-huit ans, il quitta la maison de son père, emportant une forte somme pour mener mauvaise vie. Puis, à la mort de son père, il força sa mère à lui donner les biens qu’elle avait. – « Allons, mère dure et mauvaise, il me faut de l’argent ou je vous tuerai ».
Il s’est adonné au vin et aux filles, dissipe sa fortune et retourne voir sa mère. L’ayant déjà ruinée, il la tue de sept coups de couteau. Puis sur son chemin, rencontrant un crucifix, il le frappe de trois coups de couteau, mais sa main resta attachée à la croix. A ses cris, les gens des environs, puis le recteur, arrivent et quand le recteur, par ses prières, obtint que la main se détache de la croix, la terre s’est ouverte sous les pieds de l’homme maudit et il est tombé aux enfers.

Thèmes : Vies déréglées, sorcellerie, bandits, bons à rien ; Autres crimes ; Punitions exemplaires, pénitences exceptionnelles

Versions (2 versions, 7 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook