Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00359
Titre critique breton : Ar marichal mallozher
Titre critique français : Le maréchal blasphémateur
Titre critique anglais : The marshal blasphemer
Résumé :
Sur un misérable gagné par Satan, maréchal de son état.
Un jour, ivre, il cherche à briser un crucifix, à le faire fondre dans sa forge, puis le bat sur son enclume. A chaque coup, le sang jaillissait.
Pluie, tonnerre et éclairs survinrent aussitôt.
On l’a arrêté et fait son procès. On lui arracha la langue, brisa les côtes et arracha les ongles.
– « Le supplice serait de construire un bûcher et de m’y brûler ».
Trois jours après, il apparut à son camarade : – « Je suis entré au Paradis, j’ai obtenu le pardon ».

Thèmes : Punitions exemplaires, pénitences exceptionnelles

Versions (1 version, 1 occurrence )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook