Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00392
Titre critique breton : Aotrou Kerkabin, ar merc’hetaer
Titre critique français : Le seigneur de Kercabin, le coureur de filles
Titre critique anglais : The lord of Kercabin, the womaniser
Résumé :
Je n’irai pas seule chercher du feu à Kercabin. Le seigneur me soulèverait mon tablier.
Il n’y a pas de fille à Plouec qui n’ait couché à Kercabin. Il n’y en a à Ploëzal qui n’ait châle payé par Kercabin. A Guingamp, qui ne porte croix d’argent, donnée par Kercabin.
A Kercabin est une salle pour faire danser les jeunes gens, une chambre pleine d’anneaux d’argent et d’or pour séduire les pauvres filles.

Thèmes : Aventures, galanteries, débauches

Versions (3 versions, 4 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook