Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00398
Titre critique breton : Ar mevel o nac’hañ mestrez an aotrou
Titre critique français : Le valet qui refuse la maîtresse du seigneur
Titre critique anglais : The valet who refuses the lord’s mistress
Résumé :
Radic Saliou a une robe brodée mais est pauvre d’honneur. Elle va à Kermaner jouer aux dés et aux cartes avec le seigneur. Mais pendant les danses, elle pleurait.
– « Taisez-vous, vous serez mariée à un de mes domestiques ». – « Lafleur, tu épouseras Radic Saliou et auras cent écus d’argent ».
– « Et quand j’en aurai cent autres en or, il n’ira pas de cornes sur ma tête. Et s’il me faut quitter le pays à cause de mon refus, le plomb volera autour de Kermaner et autour de votre justaucorps, seigneur. Si je ne trouvais pas bonne ma soupe, je ne forcerais personne à la manger ».
Radic Saliou a eu le seigneur de Kermaner. Elle disait à Lafleur : – « Je te ferai maître en ma maison et te donnerai métairie ».

Thèmes : Aventures, galanteries, débauches

Versions (4 versions, 6 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook