Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00448
Titre critique breton : Ar vugulez a ouie komz galleg
Titre critique français : La bergère qui parlait français
Titre critique anglais : The shepherdess who spoke French
Résumé :
Dimanche matin, j’entends chanter une douce voix à la lisière du bois.
Passant par le landier, je cueillais des fleurs pour lui offrir. Mais plus je m’approchais, moins je comprenais les paroles de la chanson venue de France avec quelque faucheur.
Les fleurs tombèrent de mes mains. Je ne les cueille point pour fillette si savante. Seul le breton devrait voler sur les ailes de cette voix sans pareil.

Thèmes : Refus du garçon ; Célébration de la langue bretonne, lutte contre/pour le breton
Note :
Composition de Job er Gléan.

Versions (1 version, 2 occurrences )

  • Date de collecte : Avant 1902
    Lieu de collecte : Pays Vannetais (Bro-Gwened)
    • Version 1a : Soñnen er vugulez / La chanson de la bergère

      Langue : Breton, Traduction en français
      Type : Texte, Notation musicale
      Ouvrage : Sonnenneù hur bro-ni,1er fascicule, 1902
      Note : Composition de Job ER GLEAN
    • Version 1b : Soñnen er vugulez

      Langue : Breton
      Type : Texte, Notation musicale
      Ouvrage : Dihunamb, 1905-1914 et 1921-1944
      Position dans l’ouvrage : 1908 - n° 8 [38], p. 116-117
      Note : Composition de Job ER GLEAN
      Voir en PDF



Retour à la recherche
Contact Page Facebook