Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00494
Titre critique breton : Ar maltouter bet labourer
Titre critique français : Percepteur après avoir été paysan
Titre critique anglais : Tax-collector after being a peasant
Résumé :
Adieu à Séglien, aux gens de mon pays, pour aller courir le monde ! Adieu à ma mère, ma sœur, la moitié de mon cœur reste à la maison.
Quel changement ! Avoir été paysan et devenir douanier. Délaisser les outils de la terre pour aller marquer les barriques. Les gens disent que j’en aurai regret.
Et ma maîtresse, quand je la voyais à la messe, mon cœur en était réjoui pour la semaine. Peut-être par 200 lieues nous serons séparés. Il me faut lui dire adieu.
La nuit était sombre, l’orage tonnait, l’oiseau dans le bois en oubliait son chant :
– « Adieu, jeune homme, vous reviendrez et direz bonjour là où vous dites adieu ! ».

Thèmes : À l’étranger, en prison ; Faits divers, épisodes de la vie quotidienne, société ; Autres métiers ou situation sociales
Note :
Vérifier Adieu a seglien…

Versions (2 versions, 4 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook