Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00634
Titre critique breton : Ar beleg o kofesaat ma gwreg
Titre critique français : Le prêtre en train de confesser ma femme
Titre critique anglais : The priest confessing my wife
Résumé :
J’avais eu trois petites maîtresses, une bossue, une boiteuse, une autre putain comme sa mère. Huit jours après le mariage, Jeannette tombe malade, le vicaire vient la confesser.
Jeannot regardait par la fenêtre et voit le vicaire caresser les cuisses de sa femme, il ouvre la porte et gifle le vicaire : – « Je n’avais jamais vu confesser les filles par leur genou ! ».

Thèmes : Les cocus

Versions (2 versions, 2 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook