Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00691
Titre critique breton : Paotred Plouilio
Titre critique français : Les conscrits de Ploumiliau
Titre critique anglais : The conscripts of Ploumiliau
Résumé :
Le 5 septembre 1806, le sort est tombé sur Ploumiliau. Yves Jacob, Guillaume Le Mélédar, Jannic Prat, et Pipi L’Avéant.
– « Journée pleine d’amertume, je sens mon cœur se briser à voir ma mère en larmes. Plusieurs croiront que je suis poltron et crains de recevoir un boulet de canon ou de dormir dans les corps de garde. Allons à l’église de Ploumiliau supplier Dieu de nous protéger ».
Le père désolé disait : – « Quand je serai accablé par la vieillesse, on m’entendra dire : « Si mon cher fils était là, il me soulagerait ».
La mère ne peut trouver le sommeil et croit toujours voir son fils revenir d’un combat sanglant, blessé sur un chariot.
– « Taisez-vous, père et mère, quand la guerre sera finie, nous reviendrons à la maison sécher vos larmes ».
– « Adieu à Ploumiliau et à tous ses habitants, si nous n’avons le bonheur de nous revoir en ce monde, puissions-nous nous retrouver en Paradis ».

Thèmes : Départs à l’armée et tirage au sort
Illustration sonore : Détails

Études

Versions (6 versions, 17 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook