Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00772
Titre critique breton : Ar bromesa taer
Titre critique français : La promesse devant avocat
Titre critique anglais : The promise before a lawyer
Résumé :
Mon esprit est chagriné, Bretons. Je vais vous expliquer une promesse rompue entre deux amoureux. Plus malin que moi eût été pris dans les lacs de Vénus et Cupidon.
C’était à la fête de Marie, au 15 août, j’étais assis à côté d’elle au pardon de Ploudaniel. Cupidon enflamma mon cœur et je lui déclarai mon désir d’obtenir son amitié.
– « Mon ami, nous sommes bien jeunes pour faire des promesses. J’ai de la défiance pour votre amour. Donnez-moi une promesse pour le reste de votre vie ».
Nous prîmes un avocat car notre cœur ne pouvait rester sans témoin, et le 19 mai, à l’église de Minihy, fîmes serment de nous épouser.../...

Thèmes : Promesses éternelles ; La maladie ou la mort ; La jalousie, les promesses oubliées

Versions (1 version, 1 occurrence )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook