Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00867
Titre critique breton : Pardon Kelven
Titre critique français : Le pardon de Quelven
Titre critique anglais : The pardon of Quelven
Résumé :
Quand j’étais jeune homme, dix-sept à dix-huit ans, quand je voyais ma douce, mon cœur était en joie. Quand elle chantait, mon cœur bondissait comme une source.
La première fois que je la vis, c’était au pardon de Quelven. A son cou brillait une chaîne, sa coiffe semblait un oiseau. Le chapeau à la main, je la demandai à danser : – « Oh oui, jeune homme, je ne puis vous refuser ».
Passée l’après-midi, les danses terminées, nous regagnons nos maisons. Quel plaisir, ce jour-là ! En passant avec ma douce par les chemins de Quelven.
La voix du vent dans les arbres disait : – « Que sont heureux deux jeunes gens qui s’aiment ».

Thèmes : Rêveries du jeune homme, description de la maîtresse

Versions (2 versions, 3 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook