Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00965
Titre critique breton : Ar paotr yaouank glac’haret
Titre critique français : Le jeune homme chagriné
Titre critique anglais : The distressed young man
Résumé :
Je voudrais avoir plume et papier pour écrire, l’esprit pour rimer sur une jeune fille que j’aime. J’ai essayé de résister à l’inclination que j’avais pour elle. La première fois que je la vis, c’était au 15 août. Jamais, je n’aurais crû arriver à l’aimer comme je le fais.
Elle est belle comme la plus belle rose. Son sourire est doux comme le miel.
Mais comment connaître son sentiment ? Je lui donnais une lettre à la sortie de la messe.
[Déclaration d’amour, comment vous parler ?, je ne recherche que l’amour, attention qu’un refus me brise le cœur].
Quatre mois sont passés depuis. Il est clair que j’ai perdu mon temps à aimer une fille qui ne m’aime pas. Nul ne peut comprendre à quel point mon cœur est blessé pour toujours.
Jeunes gens, ne faites pas comme moi. Je resterai malheureux tant que je serai sur terre.

Thèmes : Circonstances favorables, description de la maîtresse, conversations, rencontres ; Rêveries du jeune homme, description de la maîtresse ; Fantaisie/décision de la jeune fille, métamorphoses

Versions (1 version, 1 occurrence )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook