Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00972
Titre critique breton : Sotet e kavan an den yaouank
Titre critique français : Je trouve sot le jeune homme
Titre critique anglais : I find the young man foolish
Résumé :
A/ Sot, le jeune homme qui aime une femme sans être sûr d’elle.
– « Consolez-moi, Marguerite, j’ai aimé et vais mourir ». – « Demandez à votre maîtresse si elle veut se marier cette année ».
– « Je ne puis me marier sans l’accord de mes parents ». – « Votre frère et moi sommes amis. Je vous donnerai l’argent à garder, je vous peignerai avec un peigne doré, ou une trique du fagot ».
– « Oh, jeune homme, je ne vous suivrai pas pour être trahie. Entre votre maison et la mienne, deux fleurs poussent. L’une fleurit, l’autre non, nous ne nous aimons pas ».

B/ Sot, le jeune homme qui aime une femme sans être sûr d’elle.
Une jeune fille qui se marie est comme une branche d’arbre abattue, les feuilles en tombent et pourrissent. Son cœur en fait autant.
– « Jeune fille, je suis venu vous voir pour la dernière fois ». – « Asseyez-vous et mangez ». – « Oh non, quand je vois votre fille, je n’ai ni faim ni soif. Ses joues roses, son regard brillant resplendissent dans mon cœur comme un trésor ».

Thèmes : Fantaisie/décision de la jeune fille, métamorphoses

Versions (5 versions, 10 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook