Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-00979
Titre critique breton : Ar vestrez glorus
Titre critique français : La maîtresse dédaigneuse
Titre critique anglais : The disdainful mistress
Résumé :
A/ Quand j’étais tout petit, je fis choix d’une maîtresse. Devenus grands, ses parents l’ont envoyée au couvent à Guingamp.
– « Bonjour ma douce jolie, me voici à Guingamp. Que dit votre petit cœur ? ».
– « Il me dit de vouloir du bien à qui m’en veut aussi ».
– « J’ai usé trois paires de sabots à venir vous voir, sans connaître votre pensée ».
– « Si vous êtes las d’user vos sabots, restez chez vous ».

B/ Quand j’étais petit j’avais choisi une maîtresse. Quand ses parents l’ont appris, ils l’ont envoyée à Guingamp. – « Quand il m’en coûterait 500 écus, j’irai la voir à Guingamp ». – « Bonjour, ma maîtresse, j’ai usé trois paires de sabots pour venir vous voir ». – « Achetez maintenant des chaussures de cuir afin de rester avec elles chez vous ».

Thèmes : Badinages, hésitations ; Fantaisie/décision de la jeune fille, métamorphoses ; Dans les ordres, étudier, en voyage

Versions (7 versions, 10 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook