Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01014
Titre critique breton : Ne vin na beleg na manac’h
Titre critique français : Le père qui veut que son fils soit prêtre
Titre critique anglais : The father who wants his son to be a priest
Résumé :
A/ Je ne puis ni lire ni étudier avec le bruit des rouets des filles, surtout celui de Jeanne Le Roux et ses yeux amoureux.

ou B/ Quand je vais à la grand’messe, je ne fais que regarder par dessus mon épaule une fillette qui fait ma joie. Belle comme l’or, une coiffe de batiste sur la tête, jupon garni d’un galon d’argent. Je l’aime du fond du cœur.

ou C/ Louis Le Go du Fregas a le cœur gros car il ne peut faire prêtre son fils à cause des filles qui lui font la cour. – « Gardez vos filles à la maison que je puisse envoyer mon fils étudier ». – « Envoyez votre fils où vous voulez, je ne retiendrai pas mes filles ».

Commun aux versions/ – « Tenez mon fils, prenez cent écus pour aller étudier à Nantes ». – « Gardez votre argent, je ne serai ni prêtre ni moine. Je veux avoir une jolie fille à l’œil bleu, aux cheveux blonds.

Thèmes : L’amour vainqueur malgré les oppositions diverses ; Autres refus des parents
Illustration sonore : Détails

Études

Versions (14 versions, 29 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook