Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01072
Titre critique breton : Ha setu me ur verc’h dilezet
Titre critique français : Et me voici, fille abandonnée
Titre critique anglais : And here I am, abandoned girl
Résumé :
Je n’avais que douze ans que j’aimais les garçons. J’en ai vingt et ne suis pas encore mariée à cause d’un jeune homme qui m’a demandé d’attendre qu’il ait tiré au sort. Il est devenu soldat et je suis, moi, fille abandonnée, sans père ni mère. Je n’ai qu’un petit frère qui dort dans le berceau.
– « Ne pleurez pas, ma douce, dans sept ans je reviendrai ».
Les sept ans passés, le garçon ne revient pas. La fille était jeune, elle s’est mariée. La première nuit de noces, le garçon revient et demande qu’on ouvre, à lui, le plus aimé.
– « Mon plus aimé est à mon côté, allez, jeune homme, allez à votre fantaisie ».

Thèmes : À l’armée ; La jalousie, les promesses oubliées ; Retour de l’armée ou de voyage

Versions (2 versions, 4 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook