Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01113
Titre critique breton : Ar gwall deodoù
Titre critique français : Les mauvaises langues
Titre critique anglais : Spiteful tongues
Résumé :
Je vais prévenir les gens de mon pays contre les mauvaises langues. Elles mentent et provoquent chagrin et souffrance.
J’ai choisi une maîtresse des environs de Lannion. Je la trouvais à Morlaix dans le temple de saint Melaine et allais lui parler sous la salle de jeux nommée Les Lances.
– « Accepteriez-vous de vous promener ? ». – « J’accepte, mille fois contente de la façon dont vous me parlez ». – « Dites-moi une parole qui ne soit pas traîtresse si je dois m’avancer à vous demander d’être votre époux ». – « Je ne suis pas femme à deux et ne l’ai jamais été ».
Puis ils sont allés au pardon de Sainte Geneviève ou tout fut changé par la faute d’une mauvaise langue maudite. Le garçon dans son tourment a souhaité que cette mauvaise langue soit jetée au feu. Dans le monde entier elle a ses racines. Nul, sinon le Père Eternel, ne peut lui résister.

Thèmes : Concurrent ou calomnies

Versions (1 version, 1 occurrence )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook