Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01129
Titre critique breton : An div goulm yaouank
Titre critique français : Les deux jeunes colombes
Titre critique anglais : The two young doves
Résumé :
Autrefois, à vingt ans j’avais une douce qui m’aimait. Comme deux colombes, un amour sans pareil nous unissait. Nous nous contions nos peines et nos joies.
Un jour, elle vint me voir, le cœur attristé : – « On dit qu’il y a bien longtemps que nous nous sommes promis. Que nous sommes comme des enfants ». – « N’écoutez pas les mauvaises langues, et si Dieu veut nous serons époux ».
Mais huit jours après, ma douce est morte. Je plantai sur sa tombe un lys pour montrer mon amour. Je n’ai plus de joie sur terre et ne trouve que chagrin.

Thèmes : Concurrent ou calomnies ; La maladie ou la mort

Versions (2 versions, 4 occurrences )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook