Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01451
Titre critique breton : Ar vestrez marv e-pad studioù he c’hloareg
Titre critique français : Morte pendant les études de son clerc
Titre critique anglais : Death during the studies of his cleric
Résumé :
A/
— « Bonjour ma douce Franceza, je vais faire mes études à Quimper ». —
« Faites faire mon cercueil avant de partir et commandez les services ».
Trois semaines après, Françoise, sur son lit, demande un prêtre. Puis une fois extrêmisée, elle demande à ses parents d’écrire au clerc à Quimper. Un domestique va prévenir le clerc de Rozmar.
En arrivant chez le vieux Rolland : — « Bonjour, ma douce Franceza, je vous trouve bien changée ».
— « Comment ne le serais-je pas ? Depuis trois jours j’ai quitté ce monde. De la part de Dieu je vous dis : maintenant vous serez prêtre, durant votre première messe vous mourrez et alors nous serons unis ».

B/
Je suis jeune clerc dans ma maison au bord de la rivière comme celle d’un tan- neur. Je ne puis ni lire ni écrire avec le bruit que font les rouets des filles.
Quand mes parents ont su que j’aimais Jeanne Le Roux, ils m’ont envoyé étudier. Je reçus alors une lettre de ma maîtresse me disant de revenir si je voulais encore la voir en vie. En arrivant, j’entendais la cloche sonner le glas et vis les prêtres lui administrer l’extrême-onction. — « Ne pleurez pas à cause de moi et poursuivez vos études ».

Thèmes : Dans les ordres, étudier, en voyage ; La maladie ou la mort

Études

Versions (21 versions, 36 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook