Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01532
Titre critique breton : An hini dilezet
Titre critique français : La délaissée
Titre critique anglais : The neglected girl
Résumé :
J’ai choisi une maîtresse mais l’amour entre nous n’a pas duré longtemps.
La première fois je la vis au pardon de Sainte Anne. Je lui faisais révérence et l’invitais au pardon prochain.
-« On ne me permettra pas, je suis trop jeune ».
Après un mois ou deux je la rencontrai à la fontaine.
[Échange de promesse, d’anneau] – Nous avons forme une chaîne, je voudrais qu’elle ne se brise jamais ».
Mais un an après, elle m’écrivit qu’elle préférait épouser un autre, riche. Devant la traîtrise de ma maîtresse, j’arrosai la terre de larmes. – « Rendez-moi l’anneau, et les lettres que je vous ai écrites ».
Jeunes gens, ne faites pas confiance aux paroles des filles, elles sont légères comme la balle d’avoine et quand on y pense le moins elles s’envolent avec le vent.

Quand deux jeunes gens s’aiment il y a toujours une vieille pour jeter la désunion. Et entêté, cet homme va au lit sans dîner sans oser le dire, et a hâte de voir venir le dimanche pour aller la voir à nouveau…

Thèmes : Concurrent ou calomnies ; La jalousie, les promesses oubliées

Versions (1 version, 1 occurrence )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook