Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01537
Titre critique breton : Aet eo kuit ma mestrez
Titre critique français : Ma bien-aimée est partie
Titre critique anglais : My beloved has gone
Résumé :
[Appel à Cupidon pour pouvoir trouver les paroles à adresser à ma maîtresse].
– « Ma maîtresse, reine de mon cœur, vous m’avez enfermé dans votre prison. Venez me soulager. Je suis jugé par les mauvaises langues et décrié par ma famille ».
Voici échappée ma maîtresse. Quand même j’aurais des ailes je ne pourrais la rattraper. Elle est partie avec un appotier Léon et je pleure.

Thèmes : Concurrent ou calomnies

Versions (1 version, 3 occurrences )

Renvois



Retour à la recherche
Contact Page Facebook