Chansons de tradition orale en langue bretonne
dans les livres, revues et manuscrits
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : M-01596
Titre critique breton : Pichon a Lanvodan
Titre critique français : Pichon de Lanvaudan
Titre critique anglais : Pichon of Lanvaudan
Résumé :
Sur les lutteurs bretons qui vont jusqu’à Lochrist-Hennebont.
Ne connaissez-vous Pichon de Lanvaudan, champion du Morbihan pendant 10 ans. Le 15 août 1911, il a trouvé son maître.
Un jeune artilleur lui lance un défi et avant les luttes il l’invite : – « Si vous n’avez pas de malice, venez boire un verre ! ».
Quand le clairon sonne les luttes, Pichon et l’artilleur s’y rendent et pour la première fois Pichon est vaincu.
– « Je vous demande la ceinture d’or et les honneurs du pays que vous avez portés dix ans ».
– « J’aurais mieux fait de jeter 500 écus dans la mer que de venir à Caudan pour perdre mon honneur ».

Thèmes : Faits divers, épisodes de la vie quotidienne, société
Note :
Les chanteurs des environs de Lanvaudan commentent ce chant en laissant entendre que Pichon avait peut-être été drogué par son adversaire comme le donne à penser le couplet « Si vous n’avez pas de malice, venez boire une verre ».

Versions (1 version, 1 occurrence )



Retour à la recherche
Contact Page Facebook